Ah! Le rôle de Mère…

by | Mai 12, 2019 | Dear journal

C’est avec une grande joie que je me joins au blog de Patricia afin de contribuer, à ma façon et avec mes couleurs, à l’évolution et au développement personnel de chacun. Ayant à coeur la collaboration et la co-création, il est naturel pour moi de m’entourer de gens qui croient, tout comme moi, au potentiel humain. En espérant vous inspirer, vous soutenir et tout simplement vous faire sourire, je vous offre comme premier article un petit de brin de ma vie qui à pris, à ma grande surprise, une ampleur bien au-delà de mes attentes…..Bonne lecture! smile

Ah! Le rôle de Mère…

Être mère est le plus beau métier du monde!! N’est-ce pas une phrase que l’on a entendu souvent?!

Évidemment, être mère est un rôle extraordinaire qui comporte plusieurs effets positifs; de la joie, des rires, de la tendresse et beaucoup d’amour, mais ce rôle comporte aussi son lot d’effets plus sombres. Impuissance, culpabilité, colère, grande fatigue voire épuisement, et plus encore, sont des états qui font aussi parties du métier de mère à un moment ou à un autre.

Quand j’ai appris que j’étais enceinte pour la première fois, tout mon univers a changé, et quand j’ai pris dans mes bras ce merveilleux miracle de la nature, je n’avais alors plus aucun doute sur ma mission sur terre….être là pour mon enfant. Être là la nuit lorsqu’il se réveille et qu’il a faim ou mal au ventre, être là pour lui préparer des repas santé et équilibrés, être là pour l’accompagner dans son éveil au monde par le jeu et les multiples chansons. Être là lorsqu’il grandit, l’aider a passer au travers de ses premiers cauchemars, de ses premières chicanes d’amis. Être présente dans toutes les étapes de son développement, passant de l’apprentissage à la propreté aux phases d’affirmations/oppositions/négociations. Bref, ce mandat, je me le suis donnée dès le tout début, et ce, pour toute la vie. Parce que c’est ce qu’une mère doit faire, parce que c’est ça être mère. Ce mandat venait du plus profond de mes entrailles et personne n’aurait pu me dire le contraire.

Puis est venu le deuxième et le troisième enfants. Offrant à chacun autant d’énergie, je ne m’étais pas rendu compte que j’oubliais petit à petit d’être là aussi pour une autre personne, tout aussi importante, mais qui à ce moment-là, pour moi, me paraissait non prioritaire voire même secondaire. Et oui, vous aurez deviné que cette personne dont je parle était moi-même. En donnant tout mon temps, mon énergie et mon amour à mes enfants, j’oubliais alors de m’offrir ces mêmes soins, pire encore lorsque je tentais de prendre du temps pour moi, devinez qui venait se pointer le bout du nez…madame Culpabilité avec un grand C, vous vous imaginez que je ne profitais donc pas trop de ces moments « à moi ». Donc, après la naissance de mon 3e enfant, j’ai vécu ce qu’on appelle un « épuisement » tout autant personnel que professionnel. À ce moment de ma vie je ne me reconnaissais plus du tout, je n’étais plus moi-même, je me levais le matin avec une colère au ventre que je n’arrivais pas à faire taire. Si vous avez déjà vécu ça vous aussi, vous savez à quel point cela a un impact sur toutes les sphères de nos vies. J’ai alors décidé de me faire accompagner en coaching, ce qui pour moi, a été une révélation. J’ai compris, par ce processus, que j’avais pleinement le pouvoir sur ma vie et mon état et, dieu merci, j’ai choisi à ce moment-là de commencer à m’aimer entièrement et à prendre soin de moi.

« Parce que oui, s’aimer et prendre soin de soi ça s’apprend ».

 

En discutant avec des amies, collègues et mères d’enfants des écoles d’où je travaillais, je me suis rendu compte à quel point je n’étais pas seule dans ma situation, combien nous étions plusieurs à vivre avec cette charge mentale, sans trop savoir réellement comment la gérer sans se rendre au bout du rouleau. Lorsqu’on devient mère, on ne prend pas nécessairement conscience de toute l’ampleur de ce rôle. Aujourd’hui j’ai appris… j’ai appris que j’étais tout aussi importante que mes enfants et que pour être pleinement présente pour eux, je devais d’abord être pleinement présente à moi-même. Comment puis-je offrir mon amour à partir d’un réservoir vide?? Et c’est ce qui arrive, lorsque l’on donne tout aux autres, inévitablement cela nous rattrape. On peut apprendre à se choisir sans pour autant négliger ceux qui nous sont importants.

 

« Se prioriser, ce n’est pas mettre l’autre de côté,

c’est apprendre à se reconnaître à sa juste valeur,

pour ainsi mieux reconnaître l’autre »

 

J’ai donc bâti L’effet Mère, dans le but d’accompagner chaque mère à développer l’amour de soi afin de commencer à vivre la vie de famille qui lui ressemble. Étant à la base éducatrice spécialisée de formation, j’ai décidé de poursuivre mes études en devenant coach et enseignante en PNL (programmation neuro linguistique). Je partage avec les autres mères les nombreux outils que j’ai découverts afin qu’elles puissent se Retrouver, se Reconnaître et se Réaliser, elles aussi, dans leur vie personnelle et familiale.

 

« Parce que c’est en développant l’amour de soi

qu’on le fait rayonner autour de soi. »

Pour la fête des mères, je vous souhaite d’honorer qui vous êtes en tant que femme et mère. Prenez le temps de vous reconnaître pour chaque parcelle d’amour que vous offrez et demandez-vous, si je me permettais de m’offrir, à moi aussi, tout cet amour qu’est-ce qui serait différent dans mon quotidien? S’il y avait un geste ou une action que vous pourriez vous offrir pour la fête des mères, de vous à vous, quel serait-il? Cela peut être aussi petit que se dire à la fin de la journée ‘‘Bravo, tu as fait de ton mieux aujourd’hui’’. Commencez dès maintenant à prendre soin de vous et observez la magie opérer, parce que les enfants ont surtout besoin de modèles inspirants et cohérents et que c’est en vous offrant l’amour de soi que vous leur permettez, à eux aussi, de s’offrir cet amour.  Gandhi disait « Soyons le changement que l’on veut voir en ce monde », cette phrase me guide beaucoup dans mon rôle de mère, j’espère qu’elle saura vous inspirer aussi. Je vous souhaite à toutes une magnifique fête des mères et surtout rappelez-vous :

 

« Être mère, c’est offrir son temps, son énergie et son amour

et vous méritez ces mêmes soins. »

 

Isabelle Paré, coach pour Mamans

L’effet Mère

Cet article vous parle?

Est-ce que cela vous arrive aussi parfois d’avoir l’impression de donner tout votre temps et votre énergie aux autres? Vous demandez-vous en secret mais qui donc s’occupe de moi?

Si vous avez envie de commencer à développer l’amour de vous pour le faire rayonner autour de vous, joignez-vous à la communauté de L’effet Mère, qui se veut une communauté de Femmes et Mamans dans lequel on partage des trucs inspirants et où j’enseigne des outils qui contribuent au développement de notre bien-être personnel et familial. Accéder à la communauté L’effet Mère

Dites-moi en commentaire, quel serait le tout premier geste que vous seriez prête à poser afin de développer l’amour de vous ?

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À propos de moi

À propos de moi…Tu fais quoi dans la vie? Tu as étudié en quoi? Est-ce que tu es en couple? Des enfants? Une maison? Un chien? Un chat? Depuis combien de temps?

Est-ce que cela a vraiment de l’importance?

J’ai envie de te parler de ce qui me fascine, ce qui m’allume, ce qui me tracasse et de nous. De tout et de rien. J’ai envie d’en savoir sur toi aussi parce que la vie c’est un échange. Ce n’est pas seulement un sens unique.

Et si nous apprenions ensemble à trouver notre place?

Pin It on Pinterest

Share This