Lettre ouverte aux mamans de ce monde

by | Avr 17, 2019 | Mon journal

La fête des mères arrive à grands pas et j’ai décidée de me lancer dans l’écriture d’un petit texte pour VOUS les mamans.

Je ne suis pas maman, mais j’ai une mère merveilleuse que j’aime plus que tout au monde. Je ne suis pas maman, mais je suis éducatrice et j’ai la chance de m’occuper de vos petits bébés pendant la journée. Je ne suis pas maman, mais j’ai la chance d’être une belle-maman. Je ne suis pas maman, mais je suis éducatrice à la pouponnière et je me doute qu’être maman n’est pas toujours simple et reposant.

BRAVO à vous les mamans de ce monde.

CHÈRES MAMANS

Cette journée est pour toi. Oui toi !

La fête des mères.

Toi qui peux être fière d’offrir de ton mieux, de faire ce que tu peux.

Toi qui sors cette merveille de tes entrailles, qui le prend, le berce et l’abreuve lorsqu’il braille.

Cette petite boule d’amour pour qui tu donnerais ta vie, mais qui t’empêche de dormir bien trop souvent pendant la nuit.

Tu ouvres les yeux au moindre son, à la moindre respiration, parce que tu t’inquiètes que tout se passe bien pour ce petit poupon.

Tu as bien trop été souvent pris pour acquis parce que c’est normal et dans tes veines de donner la vie. TOI. Oui toi!

Tu travailles sans arrêt parce qu’avoir un enfant ce n’est pas toujours le rêve parfait.

Il a sa propre personnalité, sa façon de se comporter.

Cet enfant est ta fierté, lui que tu fais toujours passer en premier. Tu te mets BIEN TROP SOUVENT à te négliger, mais c’est pour le bien de bébé.

Lorsqu’il se blesse en jouant ou qu’il est rempli de tourment. C’est ton nom à toi MAMAN qu’hurle ton enfant.

Maman. Maman. C’est un nom tellement rassurant, mais TELLEMENT ÉNERVANT lorsque tu rêves simplement de retrouver ton lit douillet pour un court moment de paix.

Être maman c’est le travail de toute une vie et tu rumines quand les autres se permettent de te conseiller, de juger sur tes capacités à éduquer.

Tu les incendies du regard alors qu’ils se permettent de commenter tes actions grâce à cette crise de bacon que ton petit trésor offre au milieu du centre d’achats pour un sac de bonbons.

Tu as envie de céder, de crier, de hurler, mais tu dois l’éduquer, lui enseigner, lui apprendre que ce n’est pas en te faisant une crise qu’il aura l’objet de sa convoitise.

Être mère c’est se donner corps et âme pour le fruit de tes entrailles, pour ce petit être rempli d’amour à ton égard.

Tu as les yeux remplis d’eau lorsqu’ils suivent le chemin de l’indépendance. Ces petits êtres que tu tenaient entre de tes bras maintenant n’ont plus autant besoin de toi.

Tu seras pourtant toujours important à nos yeux, parce que sans TOI douce maman, nous ne serions pas là.

Alors pour cette journée à venir, je voudrais souligner le don de toi que tu offres jours après jour.

Être mère ce n’est pas le rôle de quelques années, mais le rôle d’une vie. Même si tes enfants sont parties vivre leur vie, tu te fais du souci qu’ils soit heureux et épanoui.

MERCI à toute les mamans qui prennent soin de leur enfant. Qui font dans le meilleur de leurs capacités pour élever des petits humains en devenir.

Toi qui ne dort pas la nuit, qui passe tout ton temps à la clinique, qui fait de son mieux pour élever ta famille selon les valeurs qui te semblent les plus importantes.

Toi qui te fais donner des millions de conseils sur comment tu devrais élever tes enfants. Sache que tu es la seule à savoir COMMENT.

Tu es merveilleuse.

Tu es forte.

Tu es belle.

Tu es parfaite comme tu es.

Bonne fête des mères.

PS : Maman, je t’aime.

Partage pour toucher les mamans de ce monde qui se sentent parfois surpassées.

Prend soin de toi & namaste

PatriciaPTV

 

0 Comments

Submit a Comment

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

À propos de moi

À propos de moi…Tu fais quoi dans la vie? Tu as étudié en quoi? Est-ce que tu es en couple? Des enfants? Une maison? Un chien? Un chat? Depuis combien de temps?

Est-ce que cela a vraiment de l’importance?

J’ai envie de te parler de ce qui me fascine, ce qui m’allume, ce qui me tracasse et de nous. De tout et de rien. J’ai envie d’en savoir sur toi aussi parce que la vie c’est un échange. Ce n’est pas seulement un sens unique.

Et si nous apprenions ensemble à trouver notre place?

Pin It on Pinterest

Share This